FFS logo demi lune web 

Face à l’aggravation de la situation sanitaire et suite aux nouvelles restrictions applicables à toute la France hexagonale, la Fédération française de ski a mis à jour son protocole de recommandations sanitaires applicable à la pratique encadrée au sein des clubs FFS.

A noter, concernant la pratique au sein de nos clubs (hors membres du projet de performance fédéral – PPF) :

  • Seules les activités de plein air (dans l’espace public ou les établissements recevant du public de plein air) permettant de respecter une distanciation physique d’au minimum 2 mètres entre chaque pratiquant sont autorisées.
  • La pratique sportive doit s’effectuer dans le respect des horaires du couvre-feu (19h-6h) et dans la limite d’un rayon maximal de 10 km autour du domicile.
  • Dans l’espace public, les groupes de plus de 6 personnes (encadrants compris) sont interdits, pour les mineurs comme pour les majeurs.
  • Les compétitions sportives (hors compétitions professionnelles et de haut niveau) restent suspendues.
  • Les déplacements au-delà d’un rayon de 10km et les activités avec hébergements sont interdits (c’est notamment le cas des stages d’entrainement avec hébergement)
  • Toutes les réunions (commissions, bureaux, comités directeur, assemblées générales…) doivent être organisées en distanciel (voir le guide FFS sur le fonctionnement associatif en période de crise sanitaire)
  • Les formations fédérales sont suspendues (sauf pour les modules théoriques pouvant être effectués en distanciel).

S’agissant des athlètes listés « sportif de haut niveau » ou membre du projet de performance fédéral, ils sont autorisés à déroger, pour leur pratique sportive, au couvre-feu et à la distance des 10 km, en possession de leur justificatif d’athlète PPF. Ils peuvent également accéder aux équipements sportifs couverts.

 

Nous vous demandons de bien vouloir assurer la diffusion de ces nouvelles mesures à l’ensemble de vos clubs, entraineurs et dirigeants et d’être extrêmement attentifs au strict respect de ces nouvelles dispositions. La confiance que nous témoigne le ministère des sports en autorisant les sportifs PPF à continuer à pratiquer « normalement » repose sur la responsabilité de chacun à observer un comportement et une pratique exemplaire.

 

Sportivement,

 

La Fédération Française de Ski